fbpx

Dans le monde du vin, il y a énormément de faux-semblants. De ce fait, certains n’abordent pas la commercialisation des bouteilles sous le bon angle. Ici, nous sommes entre nous. Nous pouvons donc nous parler franchement, sans langue de bois. Il est évident que certains ont intérêt à gérer les choses d’une façon chaotique. C’est la même chose dans bien des professions et la filière viticole est également concernée. Pourtant, la solution pour progresser et pérenniser ton exploitation est simple comme bonjour ! Comment faire pour dynamiser les ventes ? Mets-toi à la place de ton client et demande-toi ce qui le pousse à acheter ton délicieux nectar. Tout simplement : pourquoi achète-t-on du vin ? Avec la réponse à cette question fondamentale, tu as entre les mains la clé pour sauvegarder ton authenticité.

Pourquoi achète-t-on du vin ?

• Est-ce que tes clients achètent ton vin pour son prix ?

Non, bien sûr que non. Que ton vin soit cher ou bon marché n’a pas d’importance.

À moins évidemment qu’il ne soit positionné en tant que vin de marque de distributeur ou dans une catégorie proche, où le prix de vente est un argument.

• Est-ce que tes prospects s’intéressent à ton appellation ?

Là non plus, cet élément ne provoque pas la vente.

La preuve, certaines appellations prestigieuses peuvent connaître de très mauvaises ventes. Inversement, une appellation inconnue peut tout d’un coup voir ses chiffres s’envoler.

En ce qui concerne le vin, c’est comme pour tout le reste : il y a des modes.

Le bordeaux est indétrônable, mais n’est-ce pas du snobisme ? La tendance passera et le snobisme jettera son dévolu sur une autre appellation.

• Est-ce que tes clients achètent ton vin pour son étiquette ?

Le packaging est évidemment important, tu as bien sûr intérêt à avoir une belle étiquette.

Mais encore une fois, l’étiquette ne fait pas le vin et les prospects, même s’ils peuvent avoir l’œil accroché par un joli design, ne s’arrêteront pas à cela.

Étiquette classique ou moderne, bien conçue ou moins travaillée, tout se vend malgré tout.

Au final, le prix, l’appellation et l’étiquette jouent un rôle, mais ne constituent pas la raison première de l’achat de vin !

Alors, alors, quel est le secret ? Quelle est la clé des ventes ? Pourquoi les acheteurs sont-ils prêts à mettre tant d’argent dans une bouteille de Romanée-Conti ? As-tu une idée ?

La base de la vente de vin : le plaisir

Bien sûr, voilà la raison fondamentale pour laquelle on achète du vin. C’est pour le plaisir !

Pour apprécier le goût du nectar et pour lâcher-prise.

Avoir le plaisir de partager les bonnes choses entre amis ou en famille.

Savourer le charme d’un ancrage à la nature et à l’histoire racontée par ton vin.

Goûter la satisfaction d’être adulte.

Un bon vin se déguste entre amis, en couple ou tout seul…

C’est donc si simple que cela ?

Oui, c’est « juste » ça. Mais le plaisir, dans nos sociétés, c’est encore tabou.

On n’en parle donc pas.

Après ces mois de privation, sans concerts, sans restaurants, sans sorties… a-t-on encore le droit de ressentir du plaisir ?

Le retour de l’hédonisme

Eh bien, oui, ce que nous voulons tous, maintenant, c’est retrouver notre liberté et savourer la vie !

Hédonisme, épicurisme : les grands courants philosophiques de l’Antiquité sont plus que jamais d’actualité.

Après ces longs mois de crise, les clients n’ont qu’une hâte : finalement, en sortir, enfin sortir librement tout court !

Pouvoir profiter des beaux jours en terrasse, se retrouver autour d’un bon verre de rosé ou de blanc.

Apprécier la gourmandise d’un terroir, le charme d’un vin autour d’un généreux repas. Se réapproprier les plaisirs simples et accessibles de la vie.

Les amateurs affectionnent les conseils et aiment apprendre. La preuve : les formations en œnologie ont le vent en poupe.

En cours du soir ou sur un week-end, les épicuriens sont friands des secrets de l’élaboration de ce divin breuvage.

Pourquoi ne pas réfléchir à cette opportunité et glisser cette possibilité supplémentaire lors des séjours oenotouristiques ?

Concrètement, de ton côté, comment faire pour profiter dès maintenant de cette nouvelle vague qui déferle sur le monde ?

Comment peux-tu tirer parti de cette tendance au retour du plaisir dans ton activité et la porter à des sommets jamais atteints ?

Libérons-nous enfin !

Toi, tu es un professionnel du vin intelligent et tu connais bien la nécessité de t’impliquer et d’accepter des nouveautés.

Tes yeux et ton cœur sont ouverts au changement. Alors, propose à tes amis qui te ressemblent de venir avec nous.

Toi aussi, rejoins-nous. Nous sommes un groupe de vignerons inspirés. Nos structures sont authentiques et vraies, à taille humaine.

Nous nous trouvons dans tous les pays du monde, et nous discutons entre nous.

Une fois par semaine, nous partageons nos ressentis sur la situation économique et l’évolution des marchés.

Nous échangeons et nous conseillons des solutions numériques pour déployer notre terroir. C’est chez nous que le plaisir du vin est acclamé !

C’est gratuit et c’est sans engagement, tu peux nous rejoindre sans crainte.

Si tu te sens isolé, tu trouveras du soutien.

Mais n’oublie pas qu’il est indispensable que tu sois conscient des changements en cours.

Tu sais que l’innovation est incontournable. Tes parents et tes grands-parents ont suivi cette voie avant toi et c’est grâce à cela que tu es encore là.

Sécuriser le futur de son vignoble nécessite une grande ouverture d’esprit.

La culture du vin possède un beau futur, mais pour cela, elle a besoin d’acteurs majeurs qui font bouger les choses.

pourquoi-achete-t-on-du-vin-262x300 Pourquoi Achète-t-on du Vin ?

Tu rencontreras des vignerons et des producteurs comme toi. Ils te parleront de leur succès, de leur façon de faire. Ils te diront comment ils s’en sont sortis. Des importateurs sont là aussi, pour te parler de leur marché. Il y a peu, nous avons discuté de la situation en Chine et au Québec, par exemple… Pour trouver un contenu de qualité, clique ici et viens avec nous, tu verras, tu ne le regretteras pas ! Mon groupe Facebook est aussi là pour toi. Choisis de t’épanouir dans ton métier, c’est tellement réjouissant !