fbpx

VENDANGER DANS LA GRATITUDE, LA GRATITUDE D’UNE BELLE PLUIE JUSTE AU BON MOMENT ! En ce mois de septembre combien d’entre nous, professionnels du vin, avons pensé à ce millésime, à ces vendanges ou à la météo, région par région en des termes plutôt négatifs: – ” il nous faudrait un peu plus d’eau” – ” pas trop d’eau d’un coup et pas trop tard surtout” – ” là c’est beaucoup d’eau, c’est trop d’eau” – ” j’ai besoin de plus de raisins” – ” j’aurais jamais le temps de finir ceci ou cela avant…” – ” qu’est ce que c’est cher, stressant, fatiguant….” Par le passé et encore aujourd’hui sur certains terroirs, les vendanges débutent par une messe, un rassemblement de vignerons ou encore une bénédiction… De tous temps, les gens de la terre ont demandé protection et bénédiction avant leurs récoltes. Dans certains pays “en voie de développement” cela se fait encore couramment avant, pendant et après les récoltes… Alors pourquoi, tant d’entre nous, sous le poids du quotidien, de la pression et du stress occidental, oublions nous cette connexion aux forces de la nature, au DIVIN ? Pourquoi ne pas remercier la terre, la vigne, le soleil, la pluie, le vent et les forces invisibles qui en complément de nos efforts permettent chaque année au miracle de la vendange de se renouveler ? Nous sommes privilégiés de pouvoir travailler dans un monde aussi agréable, épicurien, amical et luxueux que celui du vin. Dans la mesure ou nous l’envisageons globalement – sur le long terme – notre secteur est économiquement stable, protègé, en croissance et en perfectionnement, en ajustement positif perpétuel. Alors pourquoi ne jamais remercier ? Remercier même dans le vide ? Remercier sa chance ? Même si la météo est trop ceci et pas assez cela, même si le rendement ou l’état sanitaire peut être amélioré…. Même si la grêle ou le gel, ou encore la sécheresse a presque tout raflé bien avant cette fin d’été Pourquoi ne pas tenter quelque chose de nouveau en cette année 2016 particulièrement hors norme ? Pourquoi ne pas envisager de remercier, même si nous souffrons, comme une habitude qui se perd depuis des années sur nos magnifiques terroirs français : Expérimentons peut être ensemble – le temps cet article – la GRATITUDE ? LA GRATITUDE D’UNE BELLE PLUIE, JUSTE AU BON MOMENT ! Remercions d’être bien vivant, en plein air et au contact de la nature en ce beau mois de septembre, apprécions le soleil sur une joue, un avant bras alors que nous roullons toujours pressé sur les mauvais chemins Remercions de sentir ces envoûtants parfums de raisins dans toutes ses phases de transformation Remercions nos vignes de nous offrir de si beaux raisins, qui sont aussi en quelque sorte leur tout jeune enfants Remercions la fraîcheur de la nuit, la douceur du vent de conserver les baies jusqu’à leur parfaite maturité Remercions notre matériel, nos bâtiments, nos outils d’être opérationnels, de fonctionner le temps qu’ils le peuvent, à notre service pour satisfaire nos besoins Remercions enfin nos équipes, nos familles et leur efforts à nos côtés pour accomplir tous ces gestes et attentions nécessaires dans cette période importante de l’année pour nous… Même si il y a toujours des imperfections, des problèmes, des pannes, des orages et des disputes, n’en n’avons nous pas assez, année après année de leur accorder toute notre attention sans jamais prendre une minute pour louer ce qui va bien ! En cette rentrée, gardez votre mental en vacances et invitez, pourquoi pas votre cœur dans ces vendanges 2016 ! Je vous souhaite de les vivre simplement dans la gratitude d’être là…dans la gratitude de ce qui va bien, qui va grandir – laissons enfin tous ces petits miracles, ces bulles invisibles, le souffle de ces battements d’ailes, d’aide divine – se matérialiser tout autour de nous. Bonnes vendanges 2016 à tous et toutes, Bien à vous, Galatée INSPIRE DE LA METHODE DE COACHING T.E.R.E.T (TECHNIQUE D’ELIMINATION RAPIDE DES EMOTIONS TOXIQUES) www.IDVIN.com