fbpx

Crise sociale, sanitaire, économique, 2020 aura été l’année du changement. Une profonde mutation est à l’œuvre, qui aura des répercussions dans bien des domaines. Notamment dans le monde du vin. En tant que vigneron talentueux, tu te demandes sans doute comment réussir dans le contexte actuel. Les ventes chez le caviste constituent-elles toujours une bonne option ? Si c’est le cas, dans quelles conditions et comment procéder ? Tu t’en doutes, j’ai ma petite idée sur le sujet : dans cet article, je partage ma méthode pour bien vendre son vin à un caviste.

Quel avenir pour les cavistes ?

L’un des principaux objectifs de mes accompagnements est d’enseigner aux vignerons comment se passer d’intermédiaires en vendant leur vin en streaming, sur Internet. En quelques clics, ils peuvent réaliser de belles économies et décupler leurs marges en renonçant aux courtiers, négociants, magasins de vin, revendeurs, agents, grossistes et… cavistes.

Alors, pourquoi cet article ?

As-tu remarqué comme les e-mails ont supplanté le courrier postal sans le remplacer complètement ?

Vois-tu comme les messageries instantanées sont en passe de détrôner les e-mails sans pour autant les éliminer de nos vies ?

Eh bien, le monde du vin suit la même évolution. La vente de vin Premium sans intermédiaires va se substituer aux activités de certains cavistes. Ceux qui ignorent le potentiel des Grands Crus et laissent les bonnes bouteilles prendre la poussière.

Voici donc mon premier conseil : pour être efficace dès aujourd’hui et dans les années à venir, considère ton caviste, non comme un client, mais comme un partenaire, un membre de ta famille. Il est préférable de ne travailler qu’avec très peu de cavistes mais de construire avec eux des relations solides et enrichissantes. Fais en sorte qu’ils deviennent de proches ambassadeurs pour tes vins Premium. Tout le monde en sortira gagnant.

Comment choisir un bon caviste ?

C’est simple ! Balade-toi en centre-ville ! Inspecte les boutiques et arrête-toi chez les cavistes chez lesquels, en tant qu’amateur de bons vins, tu aurais envie d’acheter quelques bouteilles.

Poursuis ton exploration en restant incognito. Observe les vins, pose des questions, déguste et pourquoi pas, laisse-toi tenter. Tu verras que les cavistes qui t’attirent ainsi ne sont pas si nombreux, peut-être un sur dix.

Ce lieu où tu t’es senti bien est le lieu idéal pour vendre ta production : tu vois immédiatement qu’elle pourrait y trouver sa place. L’endroit, la personne, l’offre présentée te correspondent et résonnent avec l’âme de ton vin.

Il ne te reste plus qu’à passer à l’action et vaincre ta timidité naturelle de vigneron !

Ventes chez un caviste

Comment convaincre le bon caviste ?

La première chose est de prendre rendez-vous sans évoquer le moindre engagement. Propose au caviste de lui faire goûter tes vins pour obtenir son avis et le publier sur ta page Facebook. La perspective d’une bonne dégustation et de publicité facile devrait le séduire.

Prépare ensuite une ou deux cuvées parmi les meilleures de ta gamme afin de construire une offre à laquelle il ne pourra pas résister. Pendant l’entretien, je t’encourage à :

  • Le laisser déguster et noter son avis. Tu peux même le filmer s’il est d’accord ;
  • Résumer son commentaire ;
  • Lui indiquer de quelle manière ton vin pourra combler certaines attentes non satisfaites de ses clients ;
  • Lui offrir une garantie de type “satisfait ou remboursé”. Ton vin est délicieux, tu l’as mille fois vérifié ;
  • Lui proposer d’organiser une animation créative pour le lancement.

Les outils proposés par iD ViN peuvent t’aider à imaginer des animations efficaces, permettant d’attirer les clients et faire le bonheur de ton nouveau partenaire. Car je n’ai aucun doute : le caviste sera plus que ravi de devenir ambassadeur de tes vins.

Le secret : une entente win-win, où chacun trouve son intérêt !

Si tu veux en savoir plus, viens faire un tour sur notre chaîne YouTube ou rejoins-vous dans notre club des vignerons talentueux.

Ah ! Et reste connecté ! Je te dis bientôt comment vendre ton vin Premium à un restaurateur…

Cheers,

Galatée